Home  Contact  Plan du site 

Production des plants


Le reboisement commence par la production de plants dans des pépinières gérées par les bureaux locaux du ministère de l’agriculture, par des organisations de femmes ou de jeunesse ou par des privés. Les préparatifs commencent chaque année en automne (mettre les semis en terre, mélanger l’humus, produire des protections solaires, etc.). Dès le mois de décembre les semences sont plantées dans des «pots» (petits pots en plastique) et se transforment durant les mois suivants en jeunes plantes. Pendant leur croissance, les plants doivent être arrosés, débarrassés de la mauvaise herbe, protégés du soleil. Ils seront prêts à être plantés sur les flancs des montagnes et sur les collines 5 à 8 mois plus tard, en juin, au début de la saison des pluies. Le travail dans les pépinières est effectué en majeure partie par les femmes, ce qui leur assure un revenu précieux.





Préparation du reboisement


Le reboisement demande de multiples préparations dans les régions à reboiser. Celles-ci, généralement des collines très érodées ou des flancs de montagne parsemés de rares buissons et arbustes doivent être préparées: création de terrasses, de réservoirs d’eau, de trous pour les plantes et de structures de consolidation pour empêcher que tout soit emporté pendant la saison des pluies.

 




Construction de terrasses


Trous pour les plants et fossés derrière les terrasses


Travail communautaire des paysannes

Transport des plants


Le transport des plants dans les zones à reboiser est laborieux: d’abord par véhicule, quand cela n’est plus possible à dos d’âne. Et quand les pentes deviennent trop raides, c’est les femmes qui s’en chargent.





Jours de plantation


Les plantations ont lieu en juillet-août, c’est à dire durant la saison des pluies. Il s’agit d’un travail commun effectué par des collectivités villageoises, des coopératives forestières ou des associations de femmes. Le travail consiste en la mise en terre des plants qui devront survivre sans se faire arroser jusqu’à la prochaine saison des pluies, vu qu’il n’est pas possible d’arroser des millions de plants à flanc de collines avec des arrosoirs.





Protection des zones reboisées


Les zones reboisées sont des zones naturelles protégées. Les communautés locales qui mettent à disposition le terrain à reboiser s’assurent (en partie avec des gardes) qu’elles soient protégées des animaux pour assurer une bonne croissance à la végétation et aux plants. En général cette protection dure cinq ans. Ensuite, elle n’est plus nécessaire car les paysans, qui se sont rendu compte de l’utilité des forêts, s’en occupent dans leur propre intérêt.





© by Fondation Green Ethiopia
info(at)greenethiopia.org

Stiftung Green Ethiopia, Case postal, CH-8405 Winterthur

Téléphone +41 (0)52 233 15 31, Téléfax +41 (0)52 232 34 14